Le bilan géopolitique de 2022

Le commencement

Il n’est pas possible  pour moi de parler d’économie et de géopolitique du monde en 2023 et après cette date sans aborder 2022, il est plus qu’utile de faire référence à l’année précédente afin de comprendre les éventuelles tendances ou développements qui peuvent avoir un impact direct et indirect,  sur notre vie et notre quotidien. 

En effet, les événements de l’année précédente peuvent avoir des répercussions sur l’année en cours, et il peut être important de prendre en compte ces facteurs.

Abordons en premier la guerre entre la Russie et l’Ukraine en février 2022, qui a causé des dommages à l’Ukraine mais aussi à la Russie,  il est clair que cette dernière a perdu une petite partie de sa puissance militaire et de son dynamisme économique en raison de l’agression lancée contre l’Ukraine, et que l’Ukraine est devenue un pays martyr mais qui a obtenu un statut de candidat à l’Union européenne une promesse ou rêve sans doute, mais la question qui se pose, pourquoi cette attaque, pourquoi maintenant et quel est le rôle de l’OTAN dans tout cela..

 Il n’y a pas eu de guerre entre la Russie et l’Ukraine en février 2022, c’était pour les russe une opération spéciale et pour l’otan une agression,  toutefois, la situation entre les deux pays est tendue depuis le conflit armé qui a éclaté en Ukraine orientale en 2014. Les relations entre la Russie et l’Ukraine ont continué d’être tendues en raison de la situation en Ukraine orientale, où les forces pro-russes ont pris le contrôle de certaines régions et où les hostilités ont continué à se produire.

L’UE, les États-Unis et d’autres pays occidentaux ont imposé des sanctions économiques à la Russie en réponse à son annexion de la Crimée en 2014 et à son soutien aux séparatistes en Ukraine orientale mais pour quelle raison ?

La révolution de la place Maïdan, également connue sous le nom de révolution de Dignité en Ukraine, a été un mouvement de protestation massif qui a eu lieu en Ukraine en 2013 et 2014. Les manifestations ont été déclenchées par la décision du président ukrainien de l’époque, Viktor Ianoukovitch, de suspendre les négociations d’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne en faveur d’une alliance économique avec la Russie, comprenons bien que cette dernière voulais faire de l’ukraine une zone tampon pour freiner la progression de l’otan.

Les protestations ont commencé sur la Place Maidan à Kiev en novembre 2013 et ont rapidement pris de l’ampleur, rassemblant des dizaines de milliers de personnes dans les rues de la ville. Les manifestants ont exigé la signature de l’accord d’association avec l’UE et la démission du président Ianoukovitch,  Évidemment, aux yeux de la Russie, c’était un coup monté pour éviter l’alliance Russo-ukrainienne. 

Cependant malgré les efforts du gouvernement de l’époque pour réprimer les manifestations, les protestations ont continué à croître en intensité et en violence, culminant en février 2014 lorsque des manifestations violentes ont éclaté sur la Place Maidan et que le président Ianoukovitch a fui le pays. La révolution a finalement abouti à la formation d’un nouveau gouvernement pro-occidental et à une nouvelle élection présidentielle.

Cette  révolution de la Place Maidan a eu un impact profond sur la politique ukrainienne et sur les relations entre l’Ukraine et la Russie. Elle a également eu un impact sur les relations entre l’UE et la Russie et a contribué à l’escalade de la crise en Ukraine orientale, qui a éclaté en 2014, À l’époque, je voyais cela comme un jeu d’échecs, en effet, vladimir poutine, a eu l’idée d’annexer  la crimée pro-russe ce qui a provoqué une escalade, et des bombardements dans l’est de l’ukraine dans les régions pro-russes afin d’éviter une autre annexion de ces régions, ce qui à conduit en partie à la crise actuelle, une guerre qui à eu des conséquences, car  la Russie a imposé des sanctions économiques à l’Ukraine et indirectement à l’Union européenne et en plus il a interrompu le flux de gaz naturel vers l’Ukraine.

En outre, des incidents de ce qui semble être une confrontation directe entre les forces russes et ukrainiennes ont eu lieu, ce qui a fait craindre une escalade de la violence. Les efforts internationaux pour résoudre le conflit, tels que les pourparlers de paix soutenus par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), ont été poursuivis en 2022 pour tenter de trouver une solution pacifique à la situation mais il est également important de mentionner que la Turquie de son côté a accru son influence en Méditerranée et en Afrique, et qu’elle a également eu des problèmes internes notamment la question kurde,  car les Kurdes qui représentent environ 20% de la population turque, ont lutté pour l’autonomie et les droits culturels et politiques pendant des décennies ainsi les relations entre le gouvernement turc et les mouvements kurdes ont été tendues et il y a eu des violences à répétition, nous allons voir par la suite que la Russie et très liée à la Turquie et à l’Iran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *